Bibliothèque sur demande

Cocktails Spirits Paris – Jour 2

Post CS 01 2

L’événement tant attendu de Cocktails Spirits a fait son grand retour et s’est montré à la hauteur de toutes les attentes. Cinq bars du monde entier sont passés sous les projecteurs pour aborder l’un des sujets les plus essentiels du moment: la durabilité des bars. Une occasion parfaite pour découvrir les différentes approches et les idées de grands professionnels. En parallèle, le stand de Campari Academy a été plébiscité par les bartenders pour découvrir le deuxième chapitre du premier épisode de Perspectives, lancé hier.

Cinq bars et des possibilités infinies de réponses aux grandes questions environnementales de l’actualité : les émissions carbone, la production intensive, la consommation de plastique, le recyclage, l’économie d’énergie. Le Bar Rouge, depuis lequel Monica Berg, directrice artistique de la Campari Academy, était intervenue en 2019, s’est révélé une fois de plus être un lieu incontournable de partage et d’apprentissage. Une expérience par les bartenders, pour les bartenders. Cette année, une bonne cause était au programme des discussions.

Hampus Thunholm de Röda Huset, à Stockholm, a ouvert le débat en entraînant le public dans une réflexion sur la richesse des saisons en Suède. Depuis la suppression des citrons dans son bar jusqu’à l’immense importance accordée aux fournisseurs locaux, Hampus a montré un aperçu du courage (pensez aux récoltes par -20°c) et de l’esprit visionnaire nécessaires pour hisser tout un pays sur la scène internationale du monde du bar de manière édifiante. Il a été suivi par Florian Thireau, de l’hôtel Cheval Blanc à Paris, qui nous a parlé de luxe durable au sein de l’industrie hôtelière.

C’est ensuite Juan Yi Jun, du No Sleep Club à Singapour qui est intervenu pour évoquer l’importance de la durabilité humaine : avec un nom décalé et légèrement controversé, un sens de l’humour décapant et une attitude de travailleur acharné et d’épicurien assumé, Juan Yi Jun du NSC nous montre en quoi la singularité et l’expérience peuvent former une véritable identité. Les personnes qui travaillent dans le secteur de l’hospitalité doivent défendre le respect et avoir la force de combattre les stéréotypes pour que de nouveaux talents choisissent ce métier. Les quatre fondements de la philosophie écologique ont investi la scène, avec Evan Stroeve du RE, à Sydney. Ce bar, qui est une idée originale de Matt Whiley, est décoré à 100 % de produits dérivés (chaque meuble est de seconde main) et incite à réduire, réutiliser, recycler, repenser. Recyclage et dégustation : RE s’est rapidement hissé au premier rang des sources pédagogiques ouvertes en matière de durabilité.

C’est Agung Prabowo, du Penicillin Bar, à Hong Kong, qui a conclu cette journée bien chargée avec son énergie et ses efforts déployés pour donner vie à la fois au concept et au volume, grâce à son deuxième établissement, Dead&. Au Penicillin, Agung Prabowo défend également un héritage culturel avec des néons, véritables symboles du pays, qui sombreraient autrement dans l’oubli. Cocktails Spirits a été un immense succès: n’oubliez pas de suivre la Campari Academy sur notre site et nos réseaux sociaux, pour ne pas passer à côté de nos activités, de nos conseils ou de notre contenu. Le meilleur reste à venir.

Carlo Carnevale